Pour Sarah Michelle Gellar, plus connue pour son rôle dans ‘Buffy The Vampire Slayer‘, elle dit que son travail dans le soap-opera “All My Children” — elle jouait Kendall Hart de 1993 à 1995, puis en 2011 — a été “les bases de ma formation pour le reste de ma carrière.”

“Je me suis fait des incroyables amis à cette époque et j’ai appris de nombreuses bonne habitudes à avoir au travail, les soap-opera sont une quantité énorme de travail, et je suis incroyablement reconnaissante de cette expérience et des gens que j’ai rencontré”, elle raconte à TV Insider alors qu’elle fait la promo de son nouveau partenariat avec Lysol […] “On vit dans un monde où mes enfants ne savent pas vraiment ce qu’est un soap-opera, donc si je peux aider quoique ce soit pour faire continuer cet héritage dont je suis très fière.”

Gellar se souvient également de son expérience avec la comédie, comme “The Crazy Ones” (“D’avoir eu le privilège de travailler avec Robin Williams est un rêve devenu réalité toujours à ce jour, et on parle assez souvent avec le casting”) et “The Big Bang Theory“, dans laquelle elle est apparue en tant qu’invité surprise dans le final de la série.

“On m’a appelée et, ils ont dit, ‘Vous avez été une référence à de nombreuses reprises dans la série, est-ce que vous voudriez nous aider à finir la boucle?’ Et je me suis dit, ‘Oh mon dieu’ J’adore le casting et on a passé un très bon moment. J’étais honorée de faire partie d’une série aussi incroyable.”

Bien sur, elle faisait déjà partie d’une série incroyable à la TV dans la série Buffy, une série et un personnage dont les gens parlent encore aujourd’hui. “Au final, en tant qu’actrice, on espère faire partie de quelque chose qui reste au gout du jour et qui tient la route dans le temps. Et je pense qu’on est tous juste honorés de voir que la série est toujours dans le coeur des gens et est toujours d’actualité.”

Maintenant, Gellar continue de travailler avec Lysol, ce qu’elle fait depuis 2019. “Il s’agit de garder les écoles propres et de se préparer à la saison des grippes et toutes les autres choses que nous faisons pour garder nos enfants en bonne santé. En 2019, si j’avais eu une boule de cristal, je n’aurais pas pu voir ce que ça voudrait dire en 2020.”

“Nous vivons dans un monde maintenant où l’on doit protéger les plus vulnérables. Et pour moi dans ma vie, mes plus vulnérables sont mes jeunes enfants à un moment où il retournent à l’école, et c’est extrêmement précaire, et avoir des produits comme Lysol qui les protège mais aussi qui essaie d’aider les autres qui ne peuvent pas se protéger autant. Après une année a ne pas être à l’école, ces enfants ont besoin d’y être à nouveau, et d’avoir un produit qui peut les protéger, je pense, n’a pas de valeur.”

Published by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by WordPress Umitohoshi