Bonjour à tous !
L’émission américaine E! News à interviewé Sarah sur le tournage de Ringer où l’actrice retrace sa carrière de All My Children à aujourd’hui. La première partie de l’interview est disponible ci-dessous et a été diffusée hier soir. La seconde partie de l’émission sera diffusée ce soir, vous pourrez retrouver cette vidéo sur le site dès qu’elle sera disponible.
EDIT: La seconde partie de l’interview est disponible ci-dessous :



Découvrez la traduction de l’interview dans la suite du post :

[…] Interviewer: Tous les grands titres (journaux) ont dit: “Sarah Michelle Gellar est de retour”, “Le Retour de Sarah Michelle Gellar”… et en fait, vous avez réellement prit une petite pause quand votre fille est née. Que ressentez-vous maintenant que vous êtes de retour ?
Sara: Vous savez, c’est assez génial. Je n’avais pas réalisé à quel point ça m’avait manqué avant que je ne fasse mon retour. C’est une chose de faire une série quand vous avez 20 ans où tout est excitant et nouveau et travailler est la seule priorité, et puis d’un coup vos priorités changent, c’est presque plus facile maintenant car je peux me relaxer et ne pas prendre tout autant au sérieux.
On rembobine, on remonte toutes les années, au début de votre carrière, qui a commencé quand vous aviez, quoi, 4 ans ?
Sarah: J’avais 4 ans…
… Avec plusieurs pubs pour Burger King…
Sarah: J’étais la première à utiliser le nom d’un concurrent dans une publicité.
Et je crois que McDonald’s n’étais pas trop content à ce sujet?
Non ils n’étaient pas vraiment contents… Ils ont poursuivi en justice le publiciste, la chaîne et moi.
A 16 ans, vous avez décroché All My Children, qui a été votre premier hit. Qu’avez-vous pensé quand la nouvelle a été annoncée cette année, concernant la fin de tous ces soaps?
J’étais dévastée. Je ne vois pas les autres séries par lesquelles ils les remplacent durer 40 ans! Je ne pense pas.
Sarah retourne dans le show de ABC pour une dernière apparition ce 21 septembre. Le seul problème: elle ne peut pas revenir dans la peau du personnage qu’elle a rendu célèbre.
Vous ne pouvez pas jouer Kendall?

Non…
Car quelqu’un d’autre joue Kendall!
…C’est un soap opéra donc on aurait pu… (référence au fait que dans les soaps il arrive que les acteurs soient changés et donc un personnage à plusieurs visages…)… Non je joue une patiente folle.
Votre premier travail en tant qu’adulte, Buffy The Vampire Slayer…
Petite série qu’il se peut que vous ne connaissiez pas…
Que vous rappelez-vous de ces années?
Je crois que maintenant ça m’a permit d’en être au point où je n’ai plus ce désir brulant d’accomplir quoique ce soit. C’était une expérience tellement enrichissante pour moi et, tout ce que je fais maintenant n’est que la cerise sur le gâteau et je ne ressens plus la pression d’aller là bas ou de faire telle chose, car j’ai l’impression d’avoir déjà gagné.
Vous aviez 20 ans quand Buffy a commencé a faire un succès, et toute cette célébrité, et tout cet argent et…
Tout cet Argent?
Okay, un peu d’argent, commencer à le dépenser, et en quelque sorte tout commençait à vous sourire… à vous arriver à ce moment là. On connait beaucoup de personnes dans cette situation prendre un mauvais tournant…
Je pense que assez délicat, et si vous n’avez pas du tout de support à la maison, c’est facile de croire et de se laisser entrainer par le mouvement… Je pense qu’au final, je sais qui je suis, quand je passe dans un magasin et que je me vois sur une couverture de magazine, je ne réalise même pas que c’est moi.
Vous et votre mari, Freddie Prinze Jr., avez aussi vraiment réussi à garder votre mariage en dehors des projecteurs. Est-ce une chose qui s’est mise en place naturellement ?
Je pense que si vous tracez cette ligne dès le départ, les gens en seront respectueux par la suite. Et je n’ai jamais étalé notre relation…
Faisons un peu le tour de vos films…
1997: Souviens-toi l’été dernier…
Mon premier souvenir est que nous avons filmé le film dans une petite ville de Caroline du Sud, et je me rappelle que j’ai du apprendre à faire ma lessive pour la première fois. Car, ayant grandi à Manhattan, vous n’avez pas souvent les lave-linges et sèche-linges dans les appartements, vous devez envoyez vos vêtements à laver. Je suis parti sur le tournage et j’ai appris à me servir des lave-linges et sèche-linges. Je suis plutôt douée!
C’est aussi le film dans lequel elle a rencontré son futur mari.
On n’avait pas beaucoup de scènes ensemble en fait.
Et puis vous avez ensuite travaillé ensemble après ca, dans les films Scooby Doo… Est-ce qelque chose que vous apprécier faire, est-ce que vous vous retravailler ensemble dans le futur…?
Je pense que c’est plus vraiment à l’ordre du jour, maintenant, car nous en sommes à un point où un de nous deux doit rester à la maison avec notre fille. J’adorerais pouvoir lui faire faire une apparition dans cette série (Ringer), ca pourrait être drole pour un épisode ou autre… Je sais pas, on verra.
1999, Cruel Intentions
J’adore ce film, encore maintenant. Je croyais tellement en ce film mais les gens ne voulaient pas que je le fasse à l’époque, mais on s’est éclatés à le tourner, tous les jours on se disait “J’en reviens pas que les gens disent ça” (en parlant des répliques du film assez crues). Maintenant je rougis un peu à cause de ce film mais à l’époque je disais “Je pense pas que ce soit si choquant!” C’est impressionnant à quel point les choses nous semblent différente quand nous n’avons plus 21 ans…
PART 2
Buffy à fait un carton il y a presque 15 ans, maintenant SMG est de retour dans Ringer et sur la couverture de EW…
Nous voilà sur le set de Ringer, donc ou sommes nous exactement là ?

On est dans le bureau de mon mari Andrew… Oh et j’apprécie car j’ai eu droit à “The Ringer”, “Ringers”, donc j’apprécie le “Ringer”.
Oh j’ai pas fait de faute ?
Non
Vous avez choisi un job assez difficile pour votre retour, vous êtes productrice executive, jouez deux rôles, pas mal de scènes d’action…
Ils m’ont piégée. Ils m’avaient expliqué qu’ils allaient pouvoir me cloner, et que nous serions deux, mais quand je suis arrivée ils m’ont dit qu’ils n’avaient pas encore fini leur expérience scientifique et que j’aurais à jouer les deux rôles, j’étais plutôt énervée. Donc je suis toujours en train de faire des casting pour cet autre rôle, mais j’ai trouvé personne jusqu’à maintenant…
Et est-ce que ca vous arrive de vous y perdre?
Je m’embrouille, n’importe quoi peut m’embrouiller…
Vous ne semblez pas être le genre de personne à se faire embrouiller.
De temps en temps je me retrouve avec le haut d’un personnage et le pantalon de l’autre personnage et là “attends, attends, mauvaise scène!”, mais quand on est vraiment concentré, on réalise assez rapidement dans la peau de quel personnage on est.
Depuis son retour sur les plateaux de tournage, SMG partage son temps entre sa carrière à la TV et être une maman pour Charlotte
Avez-vous été surprise de découvrir à quel point c’est facile, ou difficile (d’être maman) ?

C’est difficile, chapeau à tous les parents qui travaillent car c’est vraiment difficile de jongler entre les deux, et je sais que mon travail n’est en rien le travail le plus dur au monde, mais on essaie de se concentrer et on pense tout le temps “où est mon enfant? est-ce qu’il va bien? est-ce qu’il a bien mangé son déjeuner? ses légumes? est-ce qu’il à bien fait la sieste?…” et il faut apprendre à séparer les deux.
On apprend beaucoup de notre première fois. Ne faites pas une série avec des vampires, la nuit, avec des acrobaties, car les nuits sont … rares et il fait froid dehors, vous voulez jouer des gens riches, donc on joue des gens riches en intérieur…
Fantastique.
…Donc on finit de travailler vers 8h du soir. Beaucoup plus agréable!
Merci Sarah.
Merci.

Published by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by WordPress Umitohoshi