Bonjour à tous !
Le site Entertainment Weekly à dévoilé une partie de l’interview réalisée par Sarah, découvrez ci-dessous la traduction de cette dernière! Dès que l’interview complète est disponible cet article sera mis à jour =).
Découvrez dès maintenant les scans du magazine ! Merci à Chaz-38 pour ces derniers !
EDIT 27/08: Vous pouvez donc maintenant lire la traduction complète de l’interview ci-dessous :


Depuis qu’elle a 4 ans, Sarah Michelle Gellar est devant les caméras. Pubs, et téléfilms au départ, suivis d’une expérience de deux ans dans All My Children qui lui a valu un Emmy Award, et puis 7 ans dans Buffy The Vampire Slayer, la série TV qui a fait d’elle une icon culturelle internationale et qui la lança dans les films tels que Cruel Intentions et The Grudge. Ici, sur le plateau de tournage de son nouveau thriller Ringer, qui démarre le 13 Septembre prochain sur la CW, l’actrice de 34 ans montre l’équilibre et les compétences qu’elle a, que seules 30 années dans le métier peuvent développer.

Aucun geste n’est gaspillé. Tout les regards et coups d’œils ont un but. Rien ne la déconcentre. Même pas la robe Versace absorbant le soleil chaud de Los Angeles. Ni les paparazzis stationnés derrière la barrière de ce parking en centre ville. Ni les cils abondants de son co-star Nestor Carbonell (Richard Alpert dans Lost) ne peuvent déstabiliser Gellar de son jeu (d’actrice). “Des fois je regarde dans ses yeux et je suis tellement distraite que j’en perds mes lignes (du dialogue)”, dit Gellar pendant sa pause lors du tournage. “Et je n’oublie jamais mes lignes.”


Ringer — une histoire mystérieuse sexy et sinistre remplie de rebondissements, d’intrigues et drama comme dans les soap-opera, et deux personnages centraux très complexe et délicieux — est une série qui nécessite une concentration maximum de la part de l’actrice, même dans une scène où elle doit jouer l’innocente. Dans cette scène cruciale du 3ème épisode, le personnage de Carbonell, Victor Machado, un agent du FBI, interroge le personnage de Gellar — une femme qu’il pense être aisée, malheureuse dans son mariage et une socialite appelée Siobhan — à propos de son comportement inhabituel. Ce que Victor ne sait pas c’est que ce n’est pas Siobhan mais sa sœur jumelle, Bridget, une ancienne strip-teaseuse qui croit que Siobhan est morte (accident de bateau, il n’y avait aucun témoin, très louche) et qui fait maintenant semblant d’être Siobhan afin de se cacher de Victor lui-même, qui essaie de retrouver Bridget pour qu’elle puisse témoigner contre un malfrat vicieux qui la veut morte. La vie de Siobhan est pleine de drama et de secrets à cause de son mariage à problèmes, et Bridget doit comprendre et découvrir tous les secrets de Siobhan afin de pouvoir continuer cette mascarade qui lui demande beaucoup d’efforts. Elle doit aussi éviter de se faire tuer par une personne qui veut la mort de Siobhan — ce qui nous ramène à la scène d’aujourd’hui, car, dans son effort pour démasquer l’assassin, Bridget a décidé de risquer sa couverture en rencontrant Victor, et donc en répondant de façon innocente, voire débile, à ses questions.

Oh, et Siobhan a en fait simulé sa mort et est en train de se cacher à Paris. Vous avez saisi?

Pour son retour attendu à la télévision, Gellar a certainement choisi un challenge plein d’idées et un degré impressionnant de difficulté. Récemment sur le tournage, l’actrice à même dû jouer 5 personnages différents: Bridget dans un flashback, Siobhan dans un flashback, la Siobhan actuelle à Paris, la Bridget actuelle prétendant être Siobhan. (“C’était un jour difficile à suivre”, dit-elle en riant.) Gellar utilise aussi cette nouvelle série pour faire avancer son image publique — décidément plus adulte, moins ado — et contient les ingrédients de ses meilleurs expériences passées. “Ringer est un mix parfait de ce que les téléspectateurs veulent me voir faire” […] “C’est un mix de Cruel Intentions et Buffy.”

La CW l’espère bien. La chaîne pense avoir un des nouveaux projet qui fait le plus de buzz cette saison à la TV avec Gellar, ainsi qu’une nouvelle série qui peut élargir l’intérêt auprès des téléspectateurs (et des publicistes) en allant chercher les gens qui se trouve au plus haut de leur cible des 18-34 ans. Ringer sera précédé de 90210 les mardis soirs, mais le nouveau président de la CW, Mark Pedowitz, compte sur le ‘Culte de Buffy’ (à savoir les fans), pas la série (90210) qui attire assez peu de public avec environ 1.8 millions de téléspectateurs la saison dernière, pour faire de Ringer un succès. “C’est Sarah Michelle Gellar”, dit Pedowitz. “Nous pensons que c’est une grande acquisition pour la CW. C’est une véritable superstar.”

Si Gellar ressent une quelconque pression, alors elle la ‘porte’ aussi bien que la robe de designer qu’elle porte pour la scène d’aujourd’hui. Avec ces belles chaussures qui lui font probablement mal aux chevilles et mangeant des morceaux de fruits entre les prises, Gellar prend le temps de partager ses séries favorites — Dexter, The Amazing Race, la franchise Real Housewives — et déplore la mort des soaps quotidiens, le genre qui l’a fait connaitre. “Ça me brise le cœur” […] “Je pense qu’il devait y avoir un moyen de sauver ce genre, et je pense juste que ça n’a pas été exploré au maximum. Et je suis désolée, mais The Chew ? Le takl-show qui va remplacer All My Children? Je ne pense pas qu’il durera.”

Une conversation avec Gellar peut couvrir de nombreux sujets très rapidement. Elle parle très vite avec un esprit encore plus rapide; elle dit qu’elle n’a jamais essayé de drogues ou même bu du Red Bull par peur de faire exploser son cerveau déjà très très très occupé. Gellar a toujours dégagé de la maturité pour son âge (la co-créatrice de Ringer, Nicole Snyder résume l’actrice en deux mots: bon sens) mais il semble qu’elle ait encore acquit un niveau de maturité depuis la dernière fois que nous l’avons vu à la TV. En partie venant du fait qu’elle est devenue maman. En 2009, elle a donné naissance à Charlotte, avec l’acteur Freddie Prinze Jr., son mari depuis près de 10 ans. (Ajoutez Sesame Street à la liste des séries tv préférées de Sarah: “Je vous jure que ma fille n’y est pas autant intéressée que moi. J’adore.”) Mais aussi en partie car elle se sent tellement à l’aise avec ‘l’héritage’ de Buffy, qu’elle n’a plus rien à prouver. “Au final, vous voulez faire quelque chose dans votre vie dont les gens se souviendront. Et avec Buffy, je l’ai fait.” […] “Je n’ai plus le sentiment que je dois accomplir quelque chose. Je fais les choses juste parce qu’elles sont fun. Et ça enlève beaucoup de pression.”

Pour Sarah Michelle Gellar, le chemin de retour à la TV a eu plus de retournements que l’histoire de Ringer elle-même. Après avoir tué son dernier vampire en 2003, Gellar voulait s’essayer aux films, mais elle voulait aussi faire une pause; Buffy absorbait toute son énergie. Elle voulait passer plus de temps avec Prinze, qu’elle avait rencontré sur le tournage de I Know What You Did Last Summer en 1997 et marié en 2002.

Puis est venu le bébé au milieu de son retour à la TV. Gellar — qui a tourné le pilot de Maladys pendant qu’elle était enceinte — dit qu’elle avait toujours prévu de retourner travailler après 6 mois (après l’accouchement). Quand Charlotte arriva Gellar réalisa qu’elle voulait plus de temps avec sa petite dame. “J’ai pu voir son premier pas, entendre son premier mot,” […] “La plupart des gens — et surtout les mamans qui travaillent — ne sont pas aussi chanceux. Je voulais apprécier le fait que j’avais travaillé si dur toute ma vie, pour pouvoir avoir ces moments là. Je ne regrette pas d’avoir prit cette décision.”

Une autre de ces décision s’avérait être Ringer même. Juste après que Charlotte soit née à l’automne 2009, Gellar à reçu le script du pilot de Ringer écrit par l’équipe Eric Charmelo et Nicole Snyder (Supernatural), qu’elle connaissait bien. Une décennie plus tôt, Gellar avait été intéressée par leur (toujours pas produit) script pour le film Pampered, qui parle d’une femme riche dans le genre de Paris Hilton qui tombe enceinte et doit garder le bébé afin de recevoir son héritage. Elle adora Ringer, mais a du renoncer dû au fait qu’elle était nouvelle maman. Elle eut une autre chance un an plus tard quand la CBS acheta le projet et l’approcha à nouveau. Alors qu’elle était prête à reprendre sa carrière, Gellar avait besoin d’être assurée de la part de la CBS que le planning du tournage de Ringer serait organisé en fonction de son nouveau style de vie de famille, et non l’inverse. (Par exemple: les weekends de repos, autant que possible. L’actrice parle aussi d’une conversation avec une autre maman d’Hollywood, Julianna Margulies de The Good Wife, lorsqu’elle lui demandait des conseils sur comment gérer et jongler son rôle de mère et son travail dans une série TV.) Juste quelques jours après que l’équipe de Ringer finit de tourner le pilot, les responsables de la CBS ont notifié Gellar et les producteurs que la série n’avait plus sa place dans leurs plans pour la saison prochaine et leur ont demandé de considérer un placement dans la grille des programmes sur l’autre chaîne de la CBS: The CW. Tout le monde, même Gellar, a su que cette décision était sage. Sur la CW, Ringer n’aurait pas à générer des chiffres d’audience aussi gros que CSI (Les Experts) pour être un succès. Sur la CW, le star power de Gellar aurait plus d’impact. “La CBS est une chaîne avec des séries policières procédurales,” dit Pam Veasey productrice de Ringer, qui travaille aussi sur la série CSI:New York. “Ils savaient qu’ils avaient un bon pilot, mais ils ont aussi senti que Sarah se serait simplement perdue dans le monde de la CBS.”

Gellar — qui aurait pu abandonner le projet suite à cette décision — dit qu’elle a prit quelques jours pour réfléchir à l’idée, mais qu’elle n’avait pas besoin de plus d’arguments pour être convaincue. “Tout le monde pensait que je serait abattue ou autre par le changement de chaîne,” dit-elle. “Mais honnêtement, nous avons toujours su que ça n’était pas une série dans le style de la CBS. La CW est un bien meilleur choix. Il y a moins de pression pour faire de grosses choses. Et on peut faire des choses dingue. Je veux dire, Gossip Girl, ils font des trucs vraiment diiiingues! C’était un choix logique.” Et d’après Mark Pedowitz à la CW, Ringer sera libre d’être aussi provoquant — et adulte — qu’il veut. “La CW est perçue comme une chaîne très jeune, mais nous voyons que Ringer peut élargir notre cible dans les 18-34 ans. Mes directives ici ont été ‘N’essayez pas de changer. Continuez dans cette direction.”

Gellar dit qu’elle s’installe agréablement dans sa nouvelle maison télévisée — surtout depuis qu’elle ressemble beaucoup à son ancienne. En tant que productrice co-executive, elle a pu engager du staff qu’elle connaissait chez Buffy — le caméraman, la personne en charge des costumes, même les assistants. (“Il me faut du café et de la nourriture”.) Elle voulait aussi que les plateaux soient accueillants pour les enfants. Beaucoup de personnes dans la série ont de jeunes enfants; elle espère faire construire un salle de jeu que tous pourront utiliser. “Elle a rassemblé un groupe de personnes qui ont donné a cette série une atmosphère familiale et ça a rendu le travail plus facile.” dit Ioan Gruffudd, co-star et mari à l’écran. “Quand je l’ai rencontrée pour la première fois, j’étais abasourdi. C’est une star, une putin de superstar. Buffy! Elle est très à l’aise dans sa peau, et tout le monde est à l’aise autour d’elle.”

Être Buffy à ses avantages, et Gellar et tous les membres de sa nouvelle famille de Ringer espèrent clairement que cela en apportera une nouvelle: une grosse audience prête à donner une chance à Ringer. Hélas, il y a une chose que Sarah ne pourra pas apporter sur les plateaux de tournages: des chaussures confortables. “Tout est génial dans cette série — sauf les chaussures,” se lamente l’actrice. “Dû au manque de scènes de combat, les belles chaussures à talon sont de sortie. C’est vraiment beau. Mais vous savez, les belles chaussures à talon sont une torture!” Et bien, elle a réussi à sauver le monde de la bouche de l’enfer, on est sûrs qu’elle pourra se débrouiller avec une paire d’escarpins.

Traduction @ Smg-france.net

Published by admin

2 réponses à “Entertainment Weekly: L’interview Complète traduite”

  1. Ludy dit :

    Merci pour cette très bonne trad du magazine je vais de ce pas continuer de la lire en espérant trouver le magazine très bientôt en import en kiosques pour pouvoir l’acheter!! 🙂

    Autrement, autre chose Smg est aussi en couverture du magazine SériesMag que j’ai l’habitude d’acheter, le nouveau numéro est sorti aujourd’hui et quelle surprise ça fait plaisir en tout cas!! 😀 j’ai mis les liens avec mes scans sur FAcebook si tu veux les réutiliser pas de soucis tu peux les prendre, en + il y a un poster!! 😉 Gros bisous 🙂

    • admin dit :

      Merci Ludy !
      Avec plaisir pour les scans ! Est-ce que tu as un lien pour me rediriger vers la page ? Merci à toi ! 😉
      EDIT: Ah je viens de les voir ! Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by WordPress Umitohoshi