Bonjour à tous!
Charisma Carpenter (Cordelia dans Buffy) à publié un message assez explosif sur ses réseaux sociaux expliquant qu’elle avait été victime d’abus de la part de Joss Whedon durant les tournages de Buffy et Angel.

Ces révélations explosives de la part de l’actrice viennent après que l’acteur Ray Fisher ait annoncé avoir été viré de son rôle dans le film Justice League (2017) ainsi que d’avoir été maltraité par Joss Whedon.

Charisma écrit: “Pendant près de 20 ans, j’ai gardé tout ca pour moi et ait même crée des explications à certains évènement qui m’ont traumatisé jusqu’à aujourd’hui.
Joss Whedon a abusé de ses pouvoirs à de nombreuses reprises lorsque l’on travaillait ensemble pour Buffy et Angel. Alors qu’il trouvait son comportement drôle, ca n’a fait qu’empirer mon anxiété sur mon lieu de travail, me décourager, et faire en sorte de tourner mes collègues de travail contre moi.
L’été dernier quand Ray Fisher a publiquement accusé Joss d’abus et de ne pas être professionnel envers le casting ainsi que les autres employés qui travaillaient sur le film, ça m’a dégoutée. Joss est connu pour avoir été a plusieurs reprises cruel. Il a crée des environnements hostiles et toxiques dès le début de sa carrière. Je le sais car j’en ai fait l’expérience. A plusieurs reprises.
Comme ses menaces incessantes de me faire virée, qui peuvent être dévastatrices sur une jeune actrice et son self-estime. Et en me traitant de “grosse” auprès de mes collègues quand j’étais enceinte de 4 mois, pesant à peine 60kg. Il était méchant et agressif, rabaissant constamment, il jouait à qui était son/sa préféré(e), faisant en sorte de monter les gens contre les autres pour qu’ils soient dans l’attente de son attention et de son approbation.
Il m’a appelé un jour pour une réunion et pour m’interroger et me faire des remarques sur un nouveau tatouage (un chapelet) que je me suis faite faire pour m’aider à me sentir plus spirituellement les pieds sur terre dans un environnement de travail de plus en plus volatile qui commençait à m’affecter physiquement.
Joss a refusé intentionnellement de recevoir les appels multiples de mes agents, rendant la communication impossible, pour lui annoncer ma grossesse. Finalement, une fois que Joss a appris la situation, il a demandé à me voir. Lors de cette réunion privée, il m’a demandé si “j’allais le garder” et à utiliser ma foie et ma féminité contre moi, comme des armes. Il s’est en ensuite pris à mon caractère, se moquer de mes croyances, à m’accuser de saboter la série, et m’a ensuite virée sans scrupules la saison suivante, lorsque j’avais accouché.
A six mois de grossesse, il m’a été demandé de venir travailler à partir d’une heure du matin, après que mon docteur m’ait demandé de ralentir sur mes heures de travail. A cause des longues et dures heures de travail et le stress émotionnel du fait de devoir défendre mes besoins en tant que femme enceinte, j’ai commencé à développer des contractions de Braxton Hicks. C’était clair pour moi que me faire travailler à 1h du matin était une vengeance de sa part.
A l’époque je me suis sentie seule et sans aucun pouvoir. Avec aucun autre choix, j’ai fait en sorte d’avancer avec ces incidents. Après tout, j’avais un enfant qui allait arriver, et mon salaire était en grande partie mon gagne pain. Malheureusement, tout ceci est arrivé pendant un des moments les plus beaux de la vie d’une femme enceinte. Toutes ces promesses et cette joie m’ont vite été volées. Et Joss était le vampire qui m’a vidée de tout ça.
Malgré le harcèlement, une partie de moi voulait toujours être validée par lui. J’ai crée des excuses pour son comportement et ravalé mes propres douleurs. J’ai même dit publiquement à des conventions que je retravaillerais avec lui encore. Seulement récemment, après des années de thérapie et le mouvement “Time’s Up”, j’ai compris la complexité des démoralisations que les victimes subissent. […]
Ces souvenirs et bien plus ont pesé sur moi comme des briques pendant près de la moitié de ma vie. J’aurais aimé avoir dit tout ça plus tôt. J’aurais aimé avoir eu le courage il y a tant d’années. Mais je me suis repliée dans mon silence dans la honte et ce silence conditionné.
[…] Ca m’a pris longtemps pour rassembler le courage de faire cette annonce publiquement. La gravité de tout ceci n’est ne me passe pas au dessus de la tête. En tant que mère célibataire dont le quotidien dépend de mon métier, j’ai peur. Malgré la peur de son impacte sur mon futur, je ne peux plus rester silencieuse. Ceci aurait du se passer il y a longtemps. Il est temps.

Amber Benson (Tara) a apporté son soutien à Charisma sur Twitter en écrivant:

“Buffy était un environnement de travail toxique, et ça commençait par celui tout en haut. Charisma dit la vérité et je la supporte à 100%. Il y a eu beaucoup de dommages fait durant cette période et beaucoup d’entre nous sommes toujours en train d’en gérer les conséquences, plus de 20 ans plus tard. IStandWithRayFisher #IStandWithCharismaCarpenter

Sarah Michelle Gellar a également posté un message publiquement sur ses réseaux sociaux en rapport à cette histoire, donnant légitimité aux propos de Charisma:

“Alors que je suis fière d’avoir mon nom associé à Buffy Summers, je ne veux pas être associée pour toujours au nom de Joss Whedon. Je suis plus concentrée sur le fait d’élever ma famille et de survivre à cette pandémie en ce moment, donc je ne ferai pas d’autres déclarations à ce jour. Mais je soutiens les victimes d’abus et je suis fière d’elles du fait d’en parler publiquement.

EDIT: Michelle Trachtenberg, s’exprime à son tour en repostant le message de SMG sur Instagram avec :

Merci @sarahmgellar d’avoir dit ceci. Je suis assez courageuse maintenant à 35 ans… pour reposter ceci. Car. Ca. Doit. Etre. Dit. En tant qu’ado à l’époque. Avec son comportement pas approprié… Très. Peu. Approprié.

Published by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by WordPress Umitohoshi