Bonjour à tous!
Sarah a révélé sur Instagram dans un texte touchant qu’elle avait souffert de dépression post-partum après la naissance de sa fille Charlotte. Cette révélation, sachant que Sarah est plutôt discrète sur sa vie privée, vient du fait de l’abrogation d’Obamacare et des nouvelles lois de Donald Trump, qui classe de nombreuses conditions physiques comme des « conditions pré-existantes », et ne sont donc plus remboursées par les assurances américaines. Sarah rejoint donc la longue liste des célébrités américaines qui ne sont pas vraiment contentes du travail de Trump.

Avoir des enfants est quelque chose de merveilleux, cela change la vie et est rarement ce à quoi vous êtes préparé. J’aime mes enfants plus que tout au monde. Mais, comme de nombreuses femmes, j’ai moi aussi lutté contre une dépression postnatale après la naissance de mon premier bébé. J’ai reçu de l’aide et je m’en suis sortie, et chaque jour est, depuis, le plus beau cadeau auquel j’aurais pu rêver. À celles d’entre vous qui traversent cela, sachez que vous n’êtes pas seules et que les choses vont vraiment s’arranger. Et si vous pensez que la dépression post-partum devrait être couverte par la sécurité sociale, s’il-vous plait prenez quelques minutes et allez sur callmecongress.com aujourd’hui, trouvez le numéro de vos représentants et dites-le leur. #PasUneConditionPreexistante.

Published by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by WordPress Umitohoshi