Bonjour à tous!

Les interviews s’enchaînent après les deux séjours de promo de SMG à New York pour Lysol et Colgate! Aujourd’hui une nouvelle interview pour l’émission Good Morning America est sortie! Découvre la vidéo ci-dessous et la traduction de l’article ensuite :

Sarah Michelle Gellar est encore une tueuse de nos jours. Pas seulement en tant que mère, mais aussi puisqu’elle se relance dans sa carrière d’actrice.

Gellar produit et jouera dans la série limitée ‘Sometimes I Lie‘, qui est basée sur un roman. Elle travaille également sur ‘Other People’s Houses‘, une dramédie qui est prévue pour la chaîne Fox.

Alors que ça fait quelques années que Gellar a quitté Sunnydale, elle parle de Buffy comme une des plus grosses expériences de sa carrière.

« Ça serait dur de résumer en une phrase ce que Buffy m’a apprit. C’est un cadeau d’une vie en tant qu’acteur, et de réaliser l’importance que la série à toujours aujourd’hui est impressionnant et très spécial. »

Entre ses rôles des années 90 et son rôle de mère, Gellar répond assez rapidement s’il s’agissait de se donner des conseils à elle-même, quand elle était plus jeune.

En 1997, Gellar est devenue « l’élue » quand elle a été castée pour le rôle de Buffy.

« Quand on a le temps et que l’on comprend l’impact que la série a eu, on apprécie vraiment l’expérience. »

Pendant sa première saison, Gellar n’avait aucune idée que Buffy résonnerait chez autant de personnes que la série à touchée.

Quand il s’agit de choisir ses modèles, Buffy Summers fait toujours partie du haut de la liste pour Gellar.

« Je pense qu’elle est un modèle incroyable pour n’importe qui qui traverse une phase horrible dans la vie. Elle a combattu ses propres démons et ce que l’on doit tous faire. »

(En parlant de la photo ci-dessus) « Laquelle est deux est moi?! Cette photo, en particulier, est très bizarre (car elle se ressemblent beaucoup) »

Gellar n’a pas hérité seulement du physique de sa mère, elle a aussi hérité de sa grande confiance en elle.

« J’imagine que je suis comme ma mère, considérant le fait qu’elle m’a élevée toute seule. »

Gellar a grandi à New York City et dit qu’elle n’échangerait son enfance, remplie de spectacles à Broadway, des musées et du temps passé avec sa mère, pour rien au monde.

« Je pense que la meilleur conseil que ma mère m’ait donné était de croire en moi-même. Car si on croit pas en soi-même, personne ne le fera pour nous. »

Alors que ce bisou iconique entre les personnages de Gellar et Selma Blair dans ‘Cruel Intentions‘ avait l’air intime, Gellar se souvient de tout autre chose.

« On a tourné, genre, 6 jours de ‘Cruel Intentions‘ à New York et c’était le premier jour où il faisait beau du printemps. Sans doute tous les New Yorkais étaient à Central Park ce jour là où nous tournions la scène.

Depuis ‘Cruel Intentions‘, Blair et Gellar sont toujours meilleures amies. Gellar est restée à ses côtés à travers sa bataille contre la maladie de la sclérose en plaques.

« Je pense que ces derniers temps on a réalisé à quel point elle est forte et dure et que c’est une battante. Je suis impressionnée tous les jours.

Une autre relation qui est importante pour Gellar est celle qu’elle a avec son mari Freddie Prinze Jr.

Le couple a récemment célébré leur 17ème anniversaire de mariage. Quel est le secret de leur mariage?

« Il n’y a pas de secret aux relations qui marchent. C’est du travail et il faut vouloir faire ce travail là comme dans toute autre relation que l’on a dans sa vie. »

Source: Goodmorningamerica.com

Traduction @ SMG-France.net, pas de copier/coller, merci.

Published by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by WordPress Umitohoshi